L’émancipation culturelle version Aurore Bergé

L’émancipation culturelle version Aurore Bergé

Émancipation culturelle …
Ainsi il y a quelques jours, le Cap Sizun, petit bout de terre et de mer de la pointe bretonne,  a eu l’immense privilège de recevoir la visite d’une fan inconditionnel du président Emmanuel Macron,  à savoir la député francilienne LREM Aurore Bergé.

Et pourquoi s’est-elle déplacée si loin de ses attaches parisiennes ?

Pour oeuvrer à “l’émancipation culturelle des territoires” (sic)!

Car il est vrai que les habitants du Cap Sizun, qui vivent si loin de la capitale, ne sont tous que des ploucs bornés incapables de construire par eux-mêmes une véritable politique culturelle, et qu’ils ont donc besoin des avis et conseils avisés de cette dame.

En son temps, déjà, un certain Jules Ferry avait déclaré dans un de ses discours que “l’oeuvre civilisatrice qui consiste à relever l’indigène, à lui tendre la main, à le civiliser, c’est l’oeuvre quotidienne d’une grande nation“.

Merci, madame Bergé, d’être venue vous aérer un peu en Bretagne.

Mais, très sincèrement, nous, Bretons, n’avons pas besoin de vos conseils. Surtout prodigués avec cette condescendance hautaine, voire ce mépris à peine voilé.

Nous savons, en matière culturelle, très bien nous débrouiller.

Et nous saurions encore mieux le faire si nous avions un peu plus d’autonomie de décision et de moyens.

Michel LE TALLEC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *