Une démocratie … imparfaite

Une démocratie … imparfaite

Les médias se sont fait l’écho cette semaine du compte rendu annuel de « the economist » évaluant le niveau de démocratie de 167 états : mauvaise surprise pour la France, le pays est une nouvelle fois très mal classé, il est même qualifié cette année de démocratie imparfaite….
1er Norvège, 2ème Islande, 3ème Suède,…8ème Irlande,…12ème Suisse,…17ème Chili,…18ème Costa Rica,…

France : 24ème !
Ce résultat a fait l’objet de pas mal de commentaires dans les médias : par contre, du côté de nos gouvernants, aucune déclaration ou observation n’a été faite : au pays des droits de l’homme, de Voltaire et de Rousseau, circulez, il n’y a rien à voir….
Rien à voir, mais cependant beaucoup à dire !

La faute à la pandémie…..

Car si certains ont critiqué la méthode employée afin d’évaluer notre niveau de démocratie, il faut tout de même souligner que ce sont pas moins de 60 critères qui sont passés au crible pour classer chacun des états. Des commentateurs ont mis en avant le fait que c’est la pandémie de la Covid 19 qui avait mis à mal les libertés individuelles de la France : il a été souligné que cet argument ne tient pas car malheureusement la pandémie est mondiale et chaque pays du classement, y compris ceux mieux classés que la France, est confronté aux mêmes problèmes que ce pays. D’autre part, un petit coup d’œil jeté dans le rétroviseur montre que La France a été qualifiée huit fois de démocratie imparfaite ces dix dernières années…  et la Covid n’est présente que depuis un an….
Pas besoin d’être expert afin de tirer les simples conclusions qu’impose le classement de « the economist » :
La France est une démocratie imparfaite car trop centralisée, verticale, absolue.
Vu des salons parisiens, cela ne semble pas être une évidence.
Vu de Bretagne, de Corse, d’Alsace, du pays Basque, de la Réunion ou d’Auvergne, c’est malheureusement une réalité qui impose à nos territoires un frein à l’action et au développement.
Plus que jamais, Pour la Bretagne ! exige une décentralisation forte, seule garantie de la respiration démocratique dont les pays nordiques se font les chantres et l’exemple à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *